Contenu de connexion
Interview: La Reine Guinéenne De L’innovation, Mariama KABA Au UBA Marketplace 19 «Je N’y Vais Pas Que Pour Vendre Mais Aussi Pour Revenir Avec Quelque Chose De Précis, Un Contrat Ou D’éventuels Partenariats…»

Interview: La reine guinéenne de l’innovation, Mariama KABA au UBA Marketplace 19 «Je n’y vais pas que pour vendre mais aussi pour revenir avec quelque chose de précis, un contrat ou d’éventuels partenariats…»

La lauréate en titre dans la catégorie Innovation des J-Awards Guinée fait partie des quelques rares jeunes qui ont porté le tricolore guinéen à cette foire internationale d’entrepreneurs et d’hommes d’affaires initiée par le Groupe UBA

C’est une initiative qui permettra aux jeunes entrepreneurs africains d’agrandir leurs réseaux à travers le continent et de bénéficier d’une large visibilité. Elle s’est tenue ces 26 et 27 Juillet derniers à Abuja (Nigéria) au compte de la 5ème édition du Programme d’Entrepreneuriat de la fondation Tony ELUMELU.

Mariama KABA, nous a accordé un entretien que nous vous proposons de découvrir.

J-Team: Quels sentiments vous animent aujourd’hui du fait d’avoir été choisie pour représenter la Guinée au UBA marketplace ?

Mariama : C’est une grande joie qui m’anime. C’est aussi une grande responsabilité. Car c’est la première fois pour moi de représenter seule la Guinée dans un autre pays. Une fois là-bas, je dois présenter une bonne image du pays.

Je suis également un peu excité parce que je me rend compte que ce que je fais à du sens. Nous avons été plusieurs à souscrire. Certainement j’ai une valeur ajoutée raison pour laquelle j’ai été retenue.

J-Team: Qu’est-ce qui a motivé Mariama à postuler au compte de ce programme ?

Mariama : Premièrement, je n’ai jamais été au Nigeria. Et deuxième ce sont mon mentor et mes amis qui m’ont envoyé le lien de souscription. J’ai mené mes recherches et j’ai découvert que c’est un rendez-vous où plusieurs entrepreneurs se retrouvent. J’ai alors réaliser que c’est une immense opportunité non seulement pour mettre en avant ce que je fais mais surtout pour montrer ce que la Guinée à offrir aux autres pays en matière d’artisanat. Alors je me suis lancé en me disant que si je suis retenu, côté business je vais m’ouvrir au monde extérieur et rencontrer d’autres entrepreneurs. Également ça me permettra de découvrir d’autres cultures parce que je suis de nature curieuse.

J-Team: De quoi se compose votre gamme d’accessoires ?

Mariama : D’abord, je tiens à signaler que nos accessoires sont à base de textiles guinéens, de rotin et de mousse. Nous faisons des cravates, des nœuds en textile. Des pochettes pour téléphones et pour dames. Des chaussures pour hommes et pour femmes. Des sacs en mousses et en textiles. Des cartables en carton et en cuir. Des sacs en raphia faits à partir du bois et du pagne.

J-Team: À quoi peut-on s’attendre à l’issue de cet événement ?

Mariama: je m’attends à avoir plus de contacts d’entrepreneurs et d’investisseurs parce que c’est un marché où il y a des acheteurs, des investisseurs et des entrepreneurs.

Je n’y vais pas que pour vendre mais aussi pour revenir avec quelque chose de précis comme un contrat ou d’éventuels partenariats  ou collaborations.

J-Team: vous êtes lauréate en titre dans la catégorie Innovation des J-Awards Guinée. Que pensez-vous  de cet événement ? Pensez-vous que le fait de rafler ce trophée a eu un impact positif sur votre personnalité et votre entreprise ?

Mariama: pour moi “les J-Awards” sont une initiative à saluer et que je soutien humblement. Car mis à part le fait de donner de la visibilité chaque année à cinquante (50) jeunes guinéens faisant bouger le pays, elle pousse également d’autres jeunes à entreprendre.

Côté business, j’ai eu pas mal de gens qui m’ont contacté à partir de ce résultat des J-Awards. Donc je dirai oui, cela a eu un impact positif sur ma personnalité et mon entreprise.

J-Team: nous voici pratiquement au terme de cet entretien. Quels sont vos derniers mots ?

Mariama : Je remercie le comité d’organisation des J-Awards et j’encourage tout le monde à entreprendre quelque soit l’âge. J’invite également la jeunesse à changer et à se prendre en main. Car en changeant on peut bien changer des personnes autour de nous, voir notre communauté et pourquoi pas la Nation.

Entretien réalisé par Abdoulaye Ibn KABA

TeamCom  J-Awards

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut